Une AMI des flottes chez Citroën

(Paris, le 15 Septembre 2020)

Jusqu’à présent, le Renault Twizy était le quadricycle électrique le plus accessible chez un constructeur classique, avec un tarif à partir de 10 000 € (dont il faut retrancher 900 € de bonus). Et le seul du genre aussi.

Désormais, il faudra aussi compter avec l’AMI de Citroën qui s’affiche à partir de 6 000 € (bonus déduit). Cette micro-citadine plus petite qu’une Smart (2,41 m de long, 1,39 m de large et 1,52 m de haut) peut se conduire à partir de 14 ans. Plus sexy et moins chère qu’une voiture sans permis électrique, l’AMI ne fait pas pour autant de miracles. Elle plafonne à 45 km/h en vitesse de pointe et ne propose que 75 km d’autonomie avec sa batterie de 5,5 kWh (qui se recharge en trois heures). Mais, elle a d’autres arguments.

La puce de Citroën se distingue en effet par un espace intérieur assez étonnant et une visibilité appréciable due à son large pare-brise et au toit panoramique. On remarque aussi au passage des vitres semi-battantes qui sont un clin d’oeil à la 2 CV. Le plus étonnant est le système d’ouverture des portes : antagoniste (c’est-à-dire s’articulant vers l’arrière) côté conducteur, et classique côté passager. On se glisse sans problème à bord de cet engin, dont le confort d’assise est assez relatif.

Avec un prix aussi serré, il n’y a pas de superflu à bord. Le tableau de bord se résume à un cadran numérique au-dessus du volant (dont le logo Citroën est en relief). Et il n’y a pas d’autoradio. Une prise USB est prévue pour connecter son smartphone. Il suffit ensuite de le relier à un boîtier connecté (DAT@AMI) qui permet de bénéficier du son de la navigation. L’application My Citroën permet par ailleurs de relever des données sur le véhicule et de localiser les bornes de recharge.

S’agissant de la conduite, l’AMI donne l’impression de rouler vite à 30 km/h. Un luxe de nos jours… L’auto est assez vive à l’accélération et se montre maniable.

Bien entendu, rouler à bord d’un tel engin nécessite de faire des concessions. Le coffre de 61 litres ne permet pas de faire des courses chez IKEA. Toutefois, on peut loger une valise de taille cabine aux pieds du passager sans gêner.

Proposée en location, l’AMI aurait sa place dans un parc d’entreprise en usage partagé. Elle offre un look moderne et peut en outre être personnalisée avec des packs de déco à monter soi-même. En attendant l’arrivée de vrais véhicules électriques low-cost (Dacia, Volkswagen…), cet OVNI qui se conduit sans permis peut constituer une alternative …. à condition de se limiter à des trajets urbains.