Volvo

Voiture autonome: les partenariats s'accélèrent

(Paris, mis à jour le 20 septembre 2016)

L’actualité a été très riche cet été sur le véhicule autonome. L'Observatoire du véhicule d'entreprise a recensé les principales annonces, pour tous ceux qui auraient relâché leur attention pendant cette période, mais que le sujet intéresse.

Volvo se rêve en futur champion de la voiture électrique

(Paris, le 21 avril 2016)

L’annonce a de quoi étonner : le constructeur d’origine suédoise a pour ambition de vendre un million de véhicules électriques et hybrides à l’horizon 2025. A ce jour, Volvo atteint à peine le cap du demi-million de véhicules vendus dans le monde. C’est donc une très forte progression que se fixe le constructeur détenu par le chinois Geely, avec probablement une bonne partie de ces immatriculations sur le marché chinois.

La voiture autonome s'invite en Asie

 

 

(Paris, le 11 avril 2016)

Pékin met le turbo sur les véhicules autonomes. Les acquisitions se multiplient dans ce secteur: l’équipementier Ningbo Joyson Electronic vient ainsi d’annoncer deux acquisitions pour plus de 1 milliard de dollars (l’américain Key Safety Systems, qui développe un mé­canisme anticollision et l’allemand TechniSat Digital, spécialisé dans les systèmes de navigation). 

Voiture connectée: il n'y a pas que CarPlay et Android Auto

(Paris, le 11 mars 2016)

A Genève, la plupart des constructeurs proposent l’un ou l’autre des standards majoritaires de « mirroring » pour intégrer le smartphone dans le véhicule, voire les deux. Mais, la connectivité va bien plus loin et intègre des services à valeur ajoutée.

L'automobile à l'heure des objets connectés

(Paris, le 7 janvier 2016)

Tout comme les années précédentes, la montre connectée est au rendez-vous à Las Vegas. Et elle se met au service de la voiture. Elle permet par exemple d’accéder à distance aux données du véhicule, ou, comme le montre pour la première fois cette année Kia au CES, de piloter à distance une manœuvre de parking automatisée.

Le match des voitures de direction électriques annoncé pour 2020

 

 

(Paris, le 24 novembre 2015)

D'ici 5 ans, plusieurs constructeurs ont bien l'intention de proposer des berlines de luxe 100% électriques. Une façon de concurrencer le californien Tesla et de réduire encore plus sensiblement les émissions de CO2, en vue de l’évolution de la réglementation.