voiture autonome

Nissan planche sur la voiture autonome pour entreprises

(Paris, le 19 janvier 2017)

Engagé dans un pari pour rendre les véhicules hautement automatisés à l’horizon 2020, le constructeur japonais propose une solution unique : une plateforme associant l’humain et l’intelligence artificielle.

Ford sonde les Européens sur la voiture autonome

(Paris, le 30 novembre 2016)

Ford a bien l'intention de tester des véhicules autonomes en Europe en 2017. Dans cette perspective, le constructeur américain vient de publier en avant-première les résultats d’une enquête sur les attentes des conducteurs européens en dehors de la conduite.

Sans surprise, nombre d'entre eux estiment que le temps qu’ils passent aujourd’hui au volant serait mieux utilisé en faisant bien d’autres choses que conduire.

Toyota cherche l'inspiration chez Uber

(Paris, le 4 novembre 2016)

Les alliances vont et viennent dans l’automobile. Et il arrive qu’un géant de l’auto s’intéresse à un nouveau venu pour voir ce qu’il est possible de faire ensemble… ou pas. Ainsi, Toyota a investi pendant un temps (avec Daimler) dans Tesla, avant de s’en désengager. La marque japonaise ne croit pas au véhicule à batterie et mise plutôt sur l’hydrogène.

Voiture autonome: les partenariats s'accélèrent

(Paris, mis à jour le 20 septembre 2016)

L’actualité a été très riche cet été sur le véhicule autonome. L'Observatoire du véhicule d'entreprise a recensé les principales annonces, pour tous ceux qui auraient relâché leur attention pendant cette période, mais que le sujet intéresse.

Bientôt des Bosch cars?

(Paris, le 8 juin 2016)

Alors que certains experts s’interrogent sur le rôle d'un Google ou d'un Apple dans les voitures autonomes, les équipementiers pourraient à leur tour se lancer dans la compétition. Ce sont eux en effet qui maîtrisent la technologie et qui équipent les constructeurs du monde entier.

Renault veut devenir le Free de l'automobile

 

(Paris, le 2 juin 2016)

A l’occasion d’une conférence à l’Université Paris Est Marne La Vallée, la marque au losange a dévoilé la stratégie qu’elle va lancer vers la fin de l’année. Elle souhaite démocratiser les services connectés à bord, avec une offre très simple.

La French tech auto à l'assaut de l'Amérique

 

 

(Paris, le 17 mai 2016)

Pour la seconde année consécutive BPI France et Business France ont organisé le concours Ubimobility Connected Cars. Une initiative qui permet à de jeunes entreprises françaises innovantes de se positionner sur le créneau de la voiture connectée et de tenter leur chance aux Etats-Unis, le marché où il faut être.

Pages