Mini

BMW joue la carte de l'essence en entreprise

(Paris, le 4 avril 2016)

Le motoriste qu’est BMW n’a pas de problème philosophique majeur pour réorienter sa gamme pour les entreprises. Alors que la France manifeste une véritable désaffection pour le diesel, qui continue de perdre des parts de marché, ce qui est d’ailleurs un cas très isolé sur le plan européen, le constructeur bavarois en profite pour mettre en avant ses nouveaux moteurs à essence.