hydrogène

Mercedes joue la carte de l'électrique

 

(Paris, le 13 juin 2016)

C'est une vaste offensive que le groupe Daimler lancera à partir de l’année prochaine dans l'électrique. A terme tous ses modèles seront électrifiés. Une stratégie ambitieuse et nécessaire pour satisfaire aux 95 g de CO2 exigés par Bruxelles en 2021.

Pour atteindre ces objectifs, le constructeur va investir 14,5 milliards d’euros dans la recherche sur deux ans, dont plus de la moitié dans les technologies vertes.

La Toyota Mirai bientôt sur les routes françaises

(Paris, le 5 février 2016)

A l’occasion du congrès Hyvolution à Paris, même les plus sceptiques ont pu mesurer que cette solution gagnait du terrain. Véhicules, infrastructures : le mouvement est désormais lancé pour faire de l’hydrogène un complément du véhicule électrique à batterie.

L'hydrogène s'invite aussi à la COP21

(Paris, le 30 novembre 2015)

Avec l’alliance Renault-Nissan et le groupe Bolloré parmi les partenaires, des voitures et des bus électriques vont naturellement circuler entre Paris et Le Bourget. Mais, il faudra compter aussi avec l’hydrogène, encouragé par les pouvoirs publics et la Mairie de Paris.

Hydrogène et voiture autonome : les autres thèmes poussés par la loi de transition énergétique

Hydogène et voiture autonome

 

Si beaucoup d’observateurs retiennent avant tout la volonté de chasser les vieux diesels des villes et de pousser la voiture électrique, avec un super bonus porté à 10 000 € et un objectif de 7 millions de prises en 2030, la loi portée par Ségolène Royal a une portée beaucoup plus large.

Pages