Les voitures autonomes sont déjà une réalité

 

 

(Paris, le 8 décembre 2015)

Quand pourra-t-on voir des véhicules autonomes circuler dans la rue ? C’est la question que se posent de nombreux conducteurs, sans réaliser que les premiers modèles sont déjà là, ou arrivent dans quelques mois.

  • Sans les mains - ou presque - dans les bouchons.

Plusieurs modèles disposent déjà du Traffic Jam Assist qui pilote la direction, l’accélérateur et le frein dans les embouteillages. C’est le cas chez Audi (A4, Q7), BMW (i3, Série 5, X5, Série 7), Mercedes (Classe E de 2016 et actuelle S), Skoda (Superb), Volkswagen (Passat), Volvo (XC90). Le système réclame de garder au moins une main sur le volant.

  • Prise en charge de l’accélération et du freinage jusqu’à… 200 km/h

Sur la nouvelle BMW Série 7, comme sur la Mercedes Classe E de 2016 et les Audi A4 et Q7, le régulateur de vitesse intelligent (ACC : Adaptive Cruise Control) est couplé avec l’alerte de franchissement de ligne. Ces voitures sont capables de corriger la trajectoire au sein de la file de circulation et de suivre le véhicule qui précède (détecté par les radars et la caméra) à des vitesses autoroutières. C’est-à-dire 130 km/h, et bien plus quand on roule en Allemagne.

  • Le dépassement automatique sur autoroute

Dès lors qu’on actionne le clignotant, et que rien ne s’y oppose, le système Auto Pilot de la Tesla Model S peut entreprendre un dépassement et se rabattre dans la file sur l’autoroute sans intervention humaine. La berline électrique du constructeur américain est à ce jour la seule à proposer la fonction.

  • L’évitement automatique

La Mercedes Classe E qui sortira au printemps 2016 disposera d’une fonction Evasive Steering Assist qui permettra d’éviter automatiquement un piéton, dès lors qu’il est détecté et qu’il est trop tard pour éviter la collision en freinant.

  • Se garer sans toucher ni le volant ni les pédales…

Sous le nom Park Assist, plusieurs marques (Audi, Fiat, Ford, Hyundai-Kia, Mercedes, Nissan, PSA, Renault, Volvo, Toyota/Lexus, groupe VW) proposent l’aide au stationnement automatique, qui mesure la place nécessaire et actionne la direction afin de réaliser le créneau parfait. Il faut toutefois garder les pieds sur les pédales et procéder aux manœuvres que suggère l’ordinateur de bord. Sauf chez BMW, où il suffit de garder un doigt sur la touche P (comme parking) sur certaines voitures (i3, X5), l’électronique se chargeant du reste et ne demandant plus rien au conducteur. A ce jour, la BMW Série 7 est le seul modèle du marché à pouvoir se garer à l’aide d’une télécommande et sans personne dedans.