Fiscalité

(Mis à jour le  24 juillet 2018)
 

fiscalitéAprès avoir choisi le véhicule et le mode d'exploitation qui correspond le mieux à ses besoins et ressources, l'entreprise va devoir choisir son véhicule en fonction de la fiscalité qui le frappe.

Le poids de cette fiscalité est très important par rapport aux autres composantes d'un coût global d'exploitation du véhicule.

La fiscalité environnementale automobile a pris une place toute nouvelle depuis quelques années. Pénurie de pétrole, désordres climatiques, effet de serre dû aux émissions de CO2, etc., les pouvoirs publics ont décidé de passer à l'action. La fiscalité étant un instrument idéal pour aider les administrés à devenir vertueux, celle-ci a été mise à contribution dès le 1er janvier 2006. Le mouvement s'est encore accéléré avec l'instauration du système du "bonus-malus" applicable aux entreprises et aux particuliers.

La pression de la fiscalité s'est encore accrue pour 2018 et ce n'est sans doute pas encore terminé, pour des raisons budgétaires cette fois.

Pour aller plus loin:

> La fiscalité automobile en 2018

> Le bonus en 2018

> Le malus écologique 2018

> La Taxe sur les Véhicules de Sociétés

> La Taxe sur la Valeur Ajoutée 

> La Carte Grise

> Le plafonnement des amortissements des voitures particulières 

> Régime fiscal des plus et moins-values de cession

> La taxe additionnelle à la taxe sur les certificats d'immatriculation pour les véhicules les plus polluants

Plus d'informations sur les autres impôts et taxes en cliquant ici.