Volvo se rêve en futur champion de la voiture électrique

(Paris, le 21 avril 2016)

L’annonce a de quoi étonner : le constructeur d’origine suédoise a pour ambition de vendre un million de véhicules électriques et hybrides à l’horizon 2025. A ce jour, Volvo atteint à peine le cap du demi-million de véhicules vendus dans le monde. C’est donc une très forte progression que se fixe le constructeur détenu par le chinois Geely, avec probablement une bonne partie de ces immatriculations sur le marché chinois.

Le fait est que la marque négocie un virage vers le développement durable depuis un certain temps. Il y a d’abord eu la réduction de la taille des moteurs (pas plus de 4 cylindres), avec la génération DriveE. La moyenne des émissions de CO2 était de 123 g par km en Europe en 2015. Le prochain chantier est celui de l’électrification.

En fait, Volvo se prépare à l’émergence des véhicules électriques et hybrides depuis cinq ans. Le constructeur a développé deux nouvelles plates-formes – SPA (Scalable Product Architecture) pour les véhicules de grande taille (série 90 et 60) et CMA (Compact Modular Architecture) pour les modèles compacts (série 40) – qui permettent d’intégrer soit la technologie hybride, soit la technologie 100 % électrique.

Le constructeur prévoit de proposer au moins deux versions hybrides de chaque modèle de sa gamme et de lancer son premier véhicule 100 % électrique en 2019.