PSA étoffe son dispositif dans la mobilité

 

(Paris, mis à jour le 6 décembre 2016)

Après avoir créé en septembre la marque "Free2Move", destinée à abriter toutes ses activités liées aux nouvelles mobilités, PSA étoffe son dispositif. Le groupe vient de créer le Business Lab, une nouvelle entité qui a pour mission de détecter, expérimenter et commercialiser de nouvelles activités sur les thème de la mobilité et du digital.

Cette nouvelle structure s’inscrit dans le cadre du plan stratégique Push to Pass qui, entre autres ambitions, entend faire du groupe PSA un fournisseur de solutions de mobilité. Free2Move a vocation à développer les nouvelles activités liées à l’autopartage, en accueillant au passage les entreprises innovantes dans lesquelles il a choisi d’investir. Avec le Business Lab, l’ambition est de travailler plus en amont avec les start-ups et de transformer en activités commerciales leur technologies.

Dans le détail, le Business Innovation Hub a pour mission de détecter les innovations de demain, à l’échelle mondiale et de favoriser les interactions avec les écosystèmes. Ce hub sera le point d’entrée privilégié des start-ups. Une fois ces nouveaux talents détectés, le Business Factory prend le relais afin d’expérimenter en grandeur nature de nouveaux services. Quand de réelles opportunités existent, la partie Venture Development veille alors à nouer des partenariats plus étroits avec des start-ups innovantes (comme cela a pu être le cas avec Koolicar par exemple). PSA investira en direct, ou avec des fonds de capital-risque. Le groupe a ainsi choisi de travailler avec Idinvest Partners, leader du financement de la croissance des entreprises européennes, qui affiche plus de 7 milliards d’euros sous gestion, dont 2 dédiés au financement des start-ups.

Cette approche se fait aussi en région. Ainsi, PSA a lancé le programme «Batch Mobility»,  en partenariat avec EuraTechnologies, 1er incubateur de start-up en France et basé à Lille. Il s’adresse aux entrepreneurs et aux start up ayant un projet dans le domaine des solutions de mobilité. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 18 janvier 2017. Les 5 finalistes seront accompagnés par le Groupe PSA et EuraTechnologies pendant 80 jours.

Avec Free2Move, PSA anticipe le glissement progressif d’un modèle basé sur la propriété vers un usage plus rationnel, où le véhicule serait loué avec un financement et des services. Le constructeur travaille d'ores et déjà avec un ensemble de partenaires, d’IBM à Masternaut, en passant par Bolloré et une kyrielle de start up françaises. L’idée est d’apporter des solutions de mobilité et de répondre à chaque instant aux besoins d’une clientèle que le groupe espère fidéliser à vie. L’offre pourrait se matérialiser sous la forme d’un abonnement, calqué sur les forfaits de téléphonie mobile. Une piste que PSA explore parmi d’autres et qui pousserait un peu plus le constructeur dans le rôle d’un opérateur de mobilité.