La Tesla Model 3 arrive en France

(Paris, le 20 novembre 2018)

La marque californienne semble avoir résolu ses problèmes de production et de livraison. Les premiers exemplaires de la Model 3 sont désormais visibles dans les succursales en France, mais uniquement en statique.

Qu’on adhère ou non à la marque et à son fantasque PDG, lequel a perdu de sa superbe depuis l’accord passé avec la SEC (le gendarme de la bourse américaine) qui lui a valu de passer le volant à une nouvelle dirigeante, l’australienne Robyn Denholm, le fait est que la Model 3 suscite de l’enthousiasme. Il suffisait de se rendre sur le stand de Tesla, au dernier Mondial de l’Auto, pour voir de nombreux fans – et des clients – se presser autour de cette berline compacte.

Il est désormais temps pour cette auto de se montrer un peu partout en France. Sans surprise, c’est à Paris qu’on peut la voir en priorité. Depuis le 14 novembre, et jusqu’au 29, au show-room de la Madeleine. Elle est aussi visible à Lyon jusqu’au 3 décembre. Elle gagnera ensuite la banlieue parisienne (Vélizy du 1er au 15 décembre, Chambourcy au siège du 5 au 12 décembre, Parly 2 du 13 au 31 décembre) et le reste de la France (Aix-en-Provence du 8 au 15 décembre, Bordeaux-Mérignac du 8 au 22 décembre, Cagnes-sur-Mer du 17 au 22 décembre, Nantes du 22 au 31 décembre).

Pour ceux qui n’ont pas pu se rendre au Mondial, ce sera enfin l’occasion de voir de près et de toucher ce modèle, qui se distingue par son toit en verre panoramique, son intérieur premium et son écran tactile de 15 pouces. Toutefois, la marque précise bien qu’il ne sera pas possible de faire des essais routiers. Et ce, même pour les détenteurs d’une réservation de Model 3, qui bénéficieront pourtant d’un accès prioritaire.

A ce jour, Tesla évoque des livraisons en 2019 (plutôt sur le premier trimestre) et ne communique toujours pas de prix en euros. Mais au moins, il n’est plus nécessaire de se rendre aux Etats-Unis ou dans des salons pour voir le véhicule électrique le plus attendu du moment….