Continental imagine le véhicule connecté du futur

 

A l’occasion du Congrès mondial sur les systèmes de transports intelligents (ITS) de Bordeaux, l’équipementier allemand Continental présente sa vision de la voiture connectée. Il dévoile un démonstrateur avec des services qui tiennent compte du contexte, une interface homme-machine (IHM) intuitive ainsi qu’une architecture basée sur le protocole IP. 

En apparence, c’est un véhicule tout ce qu’il y a de plus banal, sous la forme d’une C4 Cactus noire. Mais une fois à bord du concept Holistic Connectivity, le futur est bel et bien au rendez-vous. Grâce à un large écran central, dont l’interface visuelle est reconfigurable, et avec la reconnaissance vocale par langage naturel, on accède à des services connectés de manière sécurisée et adaptée par rapport à la situation de conduite.

A titre d’exemple, en partenariat avec Total, le manufacturier imagine la station-service du futur. Le véhicule informe non seulement le conducteur sur la nécessité de faire le plein de carburant, mais lui communique également d’autres besoins complémentaires, tels que l’appoint d’huile ou la vérification de la pression des pneus. De son côté, la station peut faire la promotion d’offres spéciales (le lavage par exemple) sur l’écran central.

La plateforme « Maison intelligente à véhicule intelligent » constitue un autre exemple de services connectés. Elle permet d’afficher des informations provenant du domicile du conducteur sur les écrans du véhicule. On peut ainsi y voir le livreur, qui vient sonner pour livrer un colis à domicile. La plateforme peut aussi mémoriser les habitudes du conducteur, et les utiliser pour contrôler des fonctionnalités de la maison intelligente telles que la température ou l’éclairage des pièces.

Continental imagine aussi d’autres cas d’utilisations, comme la surveillance à distance du véhicule pour des applications telles que le diagnostic à distance ou la maintenance prédictive, ainsi que l’accès simple et sécurisé au véhicule via une clé virtuelle.