Ce qu'il faut retenir du Congrès ITS de Strasbourg

 

L'évènement est passé complètement inaperçu, mi-juin, à Strasbourg. Pourtant le Congrès ITS Europe a confirmé plusieurs avancées en matière de mobilité intelligente. 

Des véhicules autonomes ont ainsi roulé dans la capitale alsacienne. Navya a déployé une navette sans chauffeur baptisée Arma, devant le Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg. Pour sa part, l'institut VEDECOM a fait rouler sa ZOE autonome dans le cadre d'un service de transport à la demande via l'application GoSmart. Sur le pont de l'Europe, un taxi autonome a prouvé qu'il pouvait rouler sur route ouverte en zone urbaine à la frontière. 

Parmi les participants, Volkswagen exposait le concept ID Crozz, qui avait été dévoilé plus tôt dans l'année au salon de Shanghai. Ce SUV de la taille d'un Tiguan est électrique et autonome. VW a profité de l'évènement pour présenter son partenariat dans le domaine des ITS (systèmes de transports intelligents) avec la ville de Hambourg qui est candidate pour accueillir le congrès mondial des ITS en 2021.

La voiture connectée était aussi à l'honneur. Plusieurs démonstrations de communication entre des véhicules et l'infrastructure ont eu lieu dans le cadre du projet SCOOP@F, qui consiste à déployer des balises sur 2000 km de voies rapides en France. Le Grand Est fait partie de la zone d'expérimentation. Le congrès a permis par ailleurs à deux organisations européennes, Car2Car et C-Roads, de signer un accord de coopération sur ce type de communication. La volonté est de faire en sorte que le dialogue avec des bornes le long des autoroutes devienne une réalité à partir de 2019, partout en Europe. La technologie reposera sur du Wi-Fi (ITS G5) et des réseaux cellulaires. 

Au chapitre des nouvelles mobilités, une "première" a eu lieu à Strasbourg : une démonstration de Cristal, un véhicule 100% électrique (150 km d'autonomie), modulable et numérique. Le projet a été développé par Lohr, à l'initiative du pôle Véhicule du Futur. Ce mode de déplacement peut-être exploité en libre-service ou en navete urbaine. Compact, Cristal offre un grand volume intérieur pour un véhicule aux dimensions d'une citadine compacte (3,96 m de longueur, 1,83 m de large). Le véhicule circulait entre la gare et le Palais de Congrès, pendant la durée d'ITS Europe. 

Par ailleurs, cette manifestation a permis de sensibiliser des élus. Les maires de 23 villes européennes ont pu rencontrer les exposants. Ils sont consicents de la généralisation attendue des véhicules fortement automatisés et souhaitent explorer le rôle qu'ils pourront jouer en ville, dans le transport des marchandises comme dans celui des personnes. Ils sont d'accord pour investir dans les techonologies de mobilité intelligente, susceptibles de réduire les embouteillages et la pollution, mais à condition d'avoir des indicateurs leur permettant de mesurer le retour sur investissement.