Palmarès des véhicules d’entreprise en 2016

(Paris, le 13 janvier 2017)

L’Observatoire du Véhicule d’Entreprise établit chaque trimestre le palmarès des véhicules plébiscités par les entreprises.

Ce palmarès est réalisé sous la forme d’un TOP 3 des véhicules les plus immatriculés, dans chacun des six segments de véhicules : Economique, Inférieur, Moyen-inférieur, Moyen-supérieur, Supérieur et Luxe. Voici les résultats cumulés sur neuf mois (janvier à septembre 2016).

En 2016, un constat s'impose: la prédominance du diesel dans les parcs automobiles ne se dément pas. Hormis les deux modèles essence de Renault et de Fiat dans le segment économique, tous les autres modèles du palmarès sont des diesel.

 

 

• Sur le segment Economique, la Renault Twingo Essence, la Fiat 500 Essence et la Renault Zoe électrique s’imposent sur l’année 2016, avec respectivement 6 363, 3 370 et 2 479 immatriculations. Rappelons que la Twingo et la Fiat occupaient déjà les deux premières places du podium en 2015. La petite électrique de Renault, qui est également le véhicule électrique le plus immatriculé en entreprise, est donc nouvelle sur ce podium.

• Sur le segment Inférieur, le podium 2016 est identique à celui de 2015, avec la Renault Clio Diesel en pole position (30 540 immatriculations), suivie de la Peugeot 208 Diesel (16 886 immatriculations) et de la Citroën C3 Diesel (9 025 immatriculations). 

 

 

• Sur le segment Moyen-inférieur, pour la deuxième année consécutive, la Peugeot 308 Diesel se hisse au sommet des immatriculations (27 984 unités).  Suivie, comme en 2015, par la Renault Mégane Diesel (13 876 immatriculations) et la Citroën C4 Picasso Diesel (12 389 immatriculations).

Le premier modèle essence, la Peugeot 308 essence n’arrive qu’en quatorzième position avec 2237 véhicules immatriculés.

 

• Sur le segment Moyen-supérieur, l’année 2015 est marquée par l’arrivée du Renault Kadjar Diesel, qui s’adjuge 10 161 immatriculations et détrône le Peugeot 508 Diesel qui rétrograde à la deuxième place, avec 9 377 immatriculations. Le Nissan Qashqai Diesel occupe, comme en 2015, la troisième place, mais semble marquer le pas, avec 7 808 immatriculations en 2016, contre 8 288 en 2015.

Le premier véhicule essence n’arrive qu’en 27ème position avec le Nissan Qashqai (669 unités), suivi du Kadjar en 28ème position avec 499 unités. Seuls les hybrides essence (non rechargeables) Toyota Prius et Rav4 remontent un peu plus haut dans le classement en 22eme et 23ème position, avec respectivement 995 et 985 unités.

• Sur le segment Supérieur, en 2016, la Renault Talisman Diesel fait un carton avec 5 433 immatriculations, suivie de près par la Renault Espace Diesel (5 223 immatriculations). La Volvo XC60 Diesel reste en retrait, à 2 590 immatriculations.

 Les premiers véhicules essence arrivent en 19ème et 20ème position avec l’Espace (597 unités) et le Talisman (517 unités). La Lexus NX300H (hybride simple) fait lieux, avec une 15ème place (770 unités).

 

• Sur le segment Luxe, l’Audi A6 Diesel et la BMW X5 Diesel restent sur les deux premières marches, avec 1 585 et 1 085 immatriculations. La BMW Série 5 Diesel sort du Top 3, et cède sa place à la Mercedes GLE, avec 1 072 immatriculations.

Dans la catégorie Luxe, le premier véhicule essence est la Porsche 911 (312 unités). La Lexus RX hybride essence arrive quant à elle en 11ème place, avec 567 unités.  

> Accéder aux articles plus anciens